[Au moment où je rédige le résumé de ce livre, Follow your heart, de Andrew Matthews, il n’est pas encore disponible en français. Pour le commander en anglais, cliquez sur l’image du livre ou sur un lien du livre à l’intérieur de l’article.]

 

Follow your heart, de Andrew Matthews pourrait être traduit en français par « Suivez votre cœur » ou plus exactement «Écoutez votre cœur». La deuxième traduction convient mieux.

C’est un livre d’inspiration et de motivation, qui donne les moyens de trouver sa mission de vie pour être plus épanoui, plus heureux. C’est toute une philosophie de vie.

Comme la plupart des livres de développement personnel, il se lit facilement et contient de nombreuses techniques et stratégies pour prendre sa vie en main.

L’auteur utilise, à bon escient, de petites histoires et de nombreux dessins humoristiques.

 

Synthèse du livre 

Dans Follow your heart, Andrew Matthews évoque dix (10) concepts :

 

1 – Nous sommes ici pour apprendre des leçons, et le monde est notre enseignant.

Si nous oublions de tirer des leçons de ce qui nous arrive, nous nous condamnons à revivre les mêmes choses, encore et encore. Une fois que la leçon est comprise, nous passons à l’étape suivante. Et la vie n’est jamais à court de leçons pour nous.

Il ne s’agit pas de punition, mais d’éducation. Nous sommes ici pour apprendre. Demandez-vous pourquoi vous avez besoin d’une certaine expérience. Faites tout pour acquérir cette expérience et vous n’en aurez plus besoin. C’est le moyen trouvé par la vie pour nous amener à GRANDIR. Vous ne devez jamais cesser de grandir. Quand vous changez, votre situation change également. C’est une loi !

Dites-vous que chaque personne qui entrera dans votre vie vous apprendra quelque chose sur vous-même, sur vos limites, d’une manière ou d’une autre. La question n’est pas d’aimer ou de ne pas aimer cette personne. La bonne attitude est de savoir tirer les leçons qui s’imposent pour avancer.

 

2 – L’univers n’a pas de favoris.

« L’univers n’a pas de favoris. Votre succès et votre bonheur dépendent de lois et principes naturels – et comment vous les utilisez. » – Andrew Matthews

Il y a différentes lois qui régissent l’univers : la loi des semailles et des récoltes, la loi de la causalité, la loi de la détérioration, etc.

La vie est un système d’énergie. Nous recevons ce que nous demandons. Comprendre cela, c’est cesser de se prendre pour une victime, résignée.

Mieux on comprend et on vit en harmonie avec ces lois naturelles, mieux on s’améliore personnellement. Et plus on s’améliore, plus le «jeu de la vie» devient plus important pour nous : le défi devient plus grand. La vie est une perpétuelle progression.

« L’univers récompense l’effort, pas les excuses. » – Andrew Matthews

Commencez là où vous êtes. Donnez le meilleur de vous-même et les opportunités vous trouveront. Tout arrive progressivement. Soyez attentif à ce qui se passe autour de vous ! Chaque effort alimente de points votre compte universel. Et vous ne pouvez pas savoir le nombre de points qui vous sépare de la récompense.

Pour croître en termes de développement personnel, vous avez besoin de discipline et d’ordre en vous. Votre monde extérieur n’est rien d’autre que le reflet de votre monde intérieur.

Adaptez-vous aux saisons de la vie. Tout change en permanence. La loi de la sélection est brutale : s’adapter ou disparaître. Ce qui est vrai ou marche aujourd’hui pourrait ne pas l’être demain. Les gens heureux ne font pas qu’accepter le changement, ils l’embrassent.

Crédit : Andrew Matthews

 

3 – Votre vie est le parfait reflet de vos croyances.

Nos croyances définissent notre territoire. Nous nous disputons pour elles et nous ferons tout pour ne pas sortir de ce cadre de référence.

Quelles sont vos croyances par rapport à votre histoire personnelle, votre travail, à l’argent, etc. ?

Vous attirez ce en quoi vous croyez. Dès l’instant où vous changez vos croyances au sujet d’une situation donnée, vos différentes pensées commenceront à attirer différentes personnes et de nouvelles opportunités.

 

4 – La loi de l’attachement.

D’après Andrew Matthews, le défi de la vie est d’apprécier toute chose sans s’y attacher. Les choses que nous poursuivons s’éloignent de nous. Ceci est valable pour tout : animaux, argent, personne qu’on aime, etc.

Il y a une obstruction émotionnelle dans l’attachement à une chose. Sans le vouloir, vous créez une énergie autour de vous qui éloigne la chose ou la personne désirée. Relaxez-vous !

«Se détacher» ne signifie pas «se désintéresser». Il est possible de rester déterminé. Les gens qui sont détachés et déterminés savent que l’effort et l’excellence sont toujours récompensés.

Plus vous êtes émotionnellement attaché à quelque chose, moins vous aurez le contrôle sur elle.

Pour l’auteur, le détachement est la raison principale pour laquelle les riches sont riches. Ils ne sont pas désespérés. Donc, si vous manquez d’argent, soyez «relax» et croyez suffisamment en votre capacité à en obtenir.

Une autre loi évoquée dans ce livre est la loi du Donner et du Recevoir : Vous obtenez plus de ce que vous voulez en donnant une partie de ce que vous avez déjà. Avant de pouvoir moissonner, le planteur donne dans un premier temps une partie de ses semences à la terre. Si vous voulez recevoir de l’affection, il faut d’abord en donner, etc. Ce que vous donner a tendance à vous revenir. C’est une loi de la nature. La nature cherche en permanence l’équilibre.

 

5 – Ce sur quoi vous mettez votre attention prend de l’ampleur.

Vous avez donc tout intérêt à bien penser à ce que vous voulez.

Les perdants se focalisent sur ce qui est impossible jusqu’à ce qu’ils voient l’impossibilité, partout. En revanche, les gens positifs, ceux qui gagnent, pensent au possible. En se concentrant sur les possibilités, ils permettent aux choses de se réaliser.

Nos pensées les plus fréquentes façonnent notre subconscient. Une pensée consciemment répétée sur une certaine période devient un programme. Et c’est ce programme qui définira notre futur.

S’il y a une chose dans votre vie que vous n’aimez pas, arrêtez d’en parler, de trop vous en soucier. Vous maintenez cette chose en vie en y mettant toute votre énergie. En vous détachant émotionnellement de la chose, elle disparaît progressivement.

 

6 – Ecoutez votre cœur !

Le meilleur moyen de réussir est de faire ce que vous aimez vraiment. L’amour, c’est de l’énergie. Tout ce que vous faites avec amour s’emplit d’énergie d’une grande qualité qui vous permet de vous réaliser. Mais cela ne signifie pas que vous n’aurez pas de frustration, ni de douleur.

Quand tout est contre vous, vous arrivez à développer un mental assez fort pour survivre. La force que vous développez pour survivre constituera votre arme sécrète.

Lorsque vous vous dites : «Je ferai ceci, peu importe le degré de difficulté», alors, à partir de cet instant, la vie commence à vous supporter.

«Écoutez votre cœur» ne signifie pas qu’il faut être mou. Le monde est assez rude et les lois de la nature sont sévères, implacables. Il s ‘agit plutôt d’écouter sa voix intérieure en faisant face à l’adversité.

 

7 – C’est à vous de vous donner la permission.

L’important est de commencer. Vous n’obtenez l’énergie et l’enthousiasme qu’après avoir commencé. Préparez-vous, mais agissez. N’attendez pas une quelconque autorisation ou approbation pour réussir ce que vous comptez entreprendre.

Sortez de votre zone de confort et prenez l’engagement de faire le nécessaire pour vous accomplir.

« Le confort commence comme un serviteur et finit par être un maître. » – Kahlil Gibran

En suivant votre rêve, vous serez souvent critiqué, rejeté. Vous pourrez vous sentir dans une situation inconfortable. Mais sachez que l’adversité fait partie du processus. Moins vous vous souciez de ce que pensent les autres, mieux vous vous portez et réussissez. Le pouvoir réel vient du fait d’être «relax», du fait de ne pas chercher à prouver que vous êtes puissant.

Pourquoi pas vous ?

Vous pouvez développer votre discipline et vos propres compétences afin de réussir. Aucun de nous n’est né avec une quelconque permission de réussir.

« Dieu ne viendra pas des nuages pour vous dire : «maintenant c’est votre tour !» Il ne vous dira pas : «Vous pouvez» ou «Vous ne pouvez pas.» Faites-le. » – Andrew Matthews

S’engager n’est pas souhaiter que quelque chose arrive. C’est une décision à l’intérieur de vous qui vous pousse à faire ce qu’il faut pour y arriver.

 

8 – Quand vous vous battez contre la vie, elle gagne toujours.

Pour avoir l’esprit tranquille, arrêtez de tout étiqueter comme «bon» ou «mauvais». Nous ne voyons que 1% de l’image.

En considérant que les choses vont mal, elles continueront à aller mal. Dès l’instant où vous changez de point de vue, tout change et les choses commencent à s’améliorer.

Nous avons deux manières de voir le monde : soit comme un désordre, soit exactement comme il devrait être.

Moins vous avez de règles sur comment la vie doit être, et sur comment les gens doivent se conduire, mieux vous vous porterez et serez heureux.

Ce sont vos pensées que vous devez apprendre à contrôler. Vous n’avez pas de contrôle sur votre environnement, le temps ou sur ce que pensent les autres. Votre bonheur vient de l’intérieur, pas de l’extérieur. C’est en travaillant sur vos pensées que vous réussirez à améliorer votre qualité de vie, car vos pensées affectent vos émotions, la manière dont vous vous sentez.

La paix de l’esprit se trouve dans l’équilibre et la gratitude. Certaines personnes cherchent l’équilibre dans la prière, d’autres dans la méditation, la marche, etc. Chaque fois que nous avons de la gratitude pour quelque chose, pour ce que nous avons déjà, nous retrouvons une certaine paix de l’esprit.

La vie devient un combat si vous insistez à la considérer comme un combat. Si vous continuez à vous battre contre elle, elle gagnera toujours.

 

9 – Acceptez les autres tels qu’ils sont.

Pour que notre vie marche, nous avons besoin de savoir pourquoi nous sommes ici.

Nous sommes ici pour nous aimer les uns, les autres. Si vous n’êtes pas d’accord sur ce fait, vous avez alors un besoin urgent de clarifier ce qui est important pour vous.

Aimer les gens, c’est tout simplement les accepter tels qu’ils sont, sans juger en permanence leur conduite en fonction de nos propres règles.

Afin d’atténuer ses propres souffrances, il faut également apprendre à pardonner, à surmonter ses ressentiments. Nul n’est parfait.

Aimer l’autre, c’est également s’aimer soi-même. En effet, comment les autres peuvent-ils vous aimer en retour si vous ne vous aimez pas vous-même ?

S’aimer soi-même signifie se pardonner soi-même. En d’autres termes, vous acceptez que jusque-là vous avez vécu votre vie en faisant de votre mieux, sans culpabilité. Quand nous nous pardonnons, nous cessons de critiquer les autres. Il faut oublier la perfection et penser en termes d’amélioration.

Si nous faisons bien attention, les signes ne manquent pas pour nous montrer combien nous avons besoin de grandir, de nous améliorer.

 

10 – Votre mission est de changer, de vous améliorer !

Les solutions sont à l’intérieur, pas à l’extérieur. Notre mission dans la vie n’est pas de changer le monde ou les autres. Elle consiste à nous transformer nous-même pour le meilleur.

« Le monde est un miroir : Ce que vous ressentez à l’intérieur de vous, vous l’obtenez à l’extérieur. » – Andrew Matthews

Quelle que soit la situation dans laquelle nous sommes, nous avons des leçons à en tirer. C’est la raison pour laquelle nous sommes ici. Et demander à Dieu de changer notre situation n’a aucun sens. Jusqu’à ce que nous changions, nous aurons toujours besoin de cette situation.

Travaillez sur vous-même afin de vous améliorer.

L’univers est un miracle. Il a été planifié de sorte que nous apprenions des autres, les leçons dont nous avons besoin, à chaque moment de notre vie. Le psychiatre Carl Jung appelle ce phénomène : La synchronicité.

 

Mes impressions

Follow your heart, de Andrew Matthews, loin d’inventer de nouveaux concepts, ré-organise des concepts existants avec une telle simplicité qu’ils deviennent facilement «digérables» et applicables. Il s’agit de grands principes universels. La répétition est pédagogique.

La particularité de ce livre de développement personnel, par rapport à bien d’autres, est qu’il est bourré de dessins humoristiques élaborés par l’auteur lui-même, ce qui rend sa lecture très agréable. Il est également émaillé de courtes histoires captivantes qui illustrent bien les différents chapitres.

Ce livre ne sera certainement pas de trop dans votre bibliothèque de développement personnel et professionnel.

A défaut de pouvoir l’acquérir, ce résumé vous aide à comprendre l’essentiel du livre.

_______________________

Follow your heart, de Andrew Matthews, Seashell Publishers, 1997, 144 pages.

Pour acheter ce livre sur Amazon :

_______________________

Cet article vous a plu? Partagez-le avec vos amis.

Votre avis m’intéresse. Laissez-moi votre commentaire en dessous !