par David_Yu

Nous passons la majeur partie de notre vie à penser. Nous avons environ cinquante mille pensées par jour. La plupart d’elles sont des pensées négatives du genre “Je n’y arriverai pas”, “C’est trop dur”, “Je ne suis pas assez intelligent”, “J’ai toujours été pauvre”, “Je suis trop gros”, “Rien de ce que je fais ne marche”, etc.

D’après la loi de la pensée dominante, nos pensées dominantes gouvernent notre vie. En d’autres termes, il existe à l’intérieur de nous, une force qui nous propulse en direction de nos pensées dominantes courantes.

“Toute idée fortement implantée dans votre cerveau porte en elle une force intrinsèque de réalisation.” – William James

Vous avez donc le choix entre “être positif” ou “être négatif”. Entendons-nous bien ! Il ne s’agit pas de perdre de vue la réalité des choses, d’être niais, naïf ou de vivre dans “le monde des bisounours”. Entre le verre à moitié plein et le verre à moitié vide, c’est vous qui voyez. L’un vous renforce, vous motive dans l’action qui produit des résultats et l’autre vous affaiblit.

Vous ne pouvez pas contrôler totalement votre environnement, le temps ou ce que les gens pensent de vous. La seule chose sur laquelle vous avez un contrôle est votre pensée. Ce n’est pas ce qui vous arrive mais plutôt ce que vous pensez de ce qui vous arrive qui détermine la manière dont vous vous sentez et réagissez. C’est le monde à l’intérieur de vous qui crée, en grande partie, les conditions de votre vie.

Vos pensées dominantes doivent être positives

Si nos pensées dominantes sont des pensées positives qui renvoient, par exemple, à la réussite, à la santé, à la prospérité, nous nous donnerons toutes les chances d’attirer ces choses-là. Le mot-clé ici est DOMINANT.

Il nous faut aligner nos pensées et nos actes sur l’objectif visé et lutter contre les pensées négatives comme la peur, la crainte, la pauvreté, l’échec, etc.

“Le pouvoir qui caractérise le succès est le pouvoir de votre pensée.” – Napoleon Hill

Les gens positifs pensent aux possibilités qui existent. En se concentrant sur les possibilités, ils amènent les choses à se réaliser. Contrôlez le flux et la qualité de vos pensées. Qu’est-ce que vous vous représentez au quotidien ? Vous avez le pouvoir de ne laisser pénétrer dans votre esprit que les pensées que vous voulez voir se réaliser un jour ou l’autre dans votre vie.

par Ricardo Cereser

Quelles sont les pensées qui dominent votre vie ?

Prenez le temps d’analyser les pensées qui dominent votre vie.

Vous servent-elles ?

Jouent-elles contre vous ?

Toutes les grandes inventions, les grandes fortunes, les grandes réussites sont parties d’une pensée, d’une idée. Thomas Edison, l’un des plus grands inventeurs du monde qui a inventé la lampe électrique, a cru en ses idées. Sa pensée dominante a été plus forte que ses nombreux échecs. Il en est de même de bien d’autres réussites.

Trouvez votre pensée dominante. Elle doit être suffisamment forte et consciente. Si vous voulez le succès, commencez à vous considérer comme un SUCCÈS.

Répétée sur une période de temps, toute pensée consciente devient un programme qui oriente votre destinée dans une direction ou dans une autre.

La pensée précède l’action

Focalisez vos pensées dominantes sur le positif, sur ce que vous désirez, mais ensuite AGISSEZ !

Nous devenons ce que nous pensons. Dans ses recherches sur le sujet, Earl Nightingale a découvert que les grands écrivains, philosophes et leaders religieux sont d’accord pour dire que nos pensées déterminent nos actions.

C’est à vous de bien jouer. Que dis-je ? C’est à vous de bien PENSER !

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis.

Votre avis m’intéresse. Laissez-moi votre commentaire !

  • Quelles sont vos pensées dominantes ?
  • Que faites-vous pour aligner vos pensées et vos actes sur l’objectif visé ?